Lundi 16 mars 2020, le Président de la République a annoncé les mesures visant à restreindre drastiquement nos déplacements. Concrètement, cela signifie qu’aucune sortie n’est autorisée en dehors des cas suivants :
  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité3 dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative. 

Le second tour des élections municipales est reporté.

 
La mobilisation de chacun d’entre nous compte. Rester chez soi, respecter scrupuleusement les gestes barrières lorsque nous sommes dans l’obligation de sortir, sont les meilleurs moyens d’endiguer la pandémie en France et d’aider notre système de santé à y faire face.
 
Je tiens à saluer l’exceptionnelle mobilisation des professionnels de santé, du secteur paramédical, tous les fonctionnaires impliqués pour traverser cette crise exceptionnelle et singulièrement les membres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, qui se sont immédiatement adaptés pour mettre en œuvre la continuité pédagogique. Sans oublier tous ceux qui contribuent à faire fonctionner le pays et rendre plus facile notre quotidien.