Anciennement, Société nationale de construction de logements pour les travailleurs (SONACOTRA), la société a pris le nom d’ADOMA il y a une dizaine d’année (nom construit à partir du latin « ad » qui signifie vers et « domus », la maison). Elle est chargée de construire et gérer un grand nombre d’habitats à vocation sociale (foyers de travailleurs migrants, résidences sociales, pensions de famille, centres d’hébergement, centres d’accueil de demandeurs d’asileaires d’accueil de gens du voyage, etc.). Au total, elle gère plus de 71 000 places de logement en France.

Les pensions de famille ADOMA sont des résidences sociales de petite taille plus particulièrement chargées d’accueillir des personnes en situation de grande exclusion et d’isolement sans limitation de durée.

Mais au-delà de la résidence sociale, j’ai découvert en visitant la pension de famille de Saumur un vrai lieu de cohésion et de vie sociale où de beaux projets sont menés.

Tony Done : “Chanson écrite en collaboration avec les résidents de la pension de famille Adoma de Saumur, en 2016.”